Tragedie et tam tam sur des deces – Une vie de combat

Une princesse est morte dans un accident. Cet accident a été provoqué par des chasseurs d’images, eux‑mêmes commandités non seulement par les marchands de sensation, mais en dernière analyse par les millions de crétins friands de scandales et potins sur les célébrités. Cela ne gênera nullement la quasi‑totalité de ces millions de crétins de se répandre en propos réprobateurs contre les paparazzis. Telle est la majorité des électeurs. Je n’ai rien contre les grands de ce monde; en tout cas, sur mon honneur je ne les envie pas ! Ils sont nés dans un certain monde, se sont laissés déterminer par cette naissance, ce qui est on ne peut plus banal. Ils en tirent avantages et inconvé­nients. Mais étant habité d’un incoercible mauvais esprit, je me pose des questions sur, le concert de lamentations sans précédent organisé à la faveur du décès de la princesse de Galles.

On nous l’a présentée après sa mort comme “la princesse du peuple”. En, foi de quoi s.v.p.? Elle est tout de même née dans la haute noblesse britannique. Et dans l’image médiatique de cette “princesse du peuple” il y a eu une bavure : une domestique qui a déclaré qu’elle ne passait pas son temps avec les gens de maison. Tiens donc !

Elle allait refaire sa vie aven un Egyptien mais ce dernier n’était pas un fellah… Le prince Charles a eu la seule attitude digne en la circonstance : le silence. Ce qui c’est passé et dit entre lui et ses enfants, nul n’en sait rien. Mais une chose est cer­taine : la maffia médiatique en a profité pour attaquer sournoisement la famille royale et surtout l’héritier immédiat de la couronne. Je ne suis pas royaliste, mais avant de faire chorus contre des têtes couronnées, je me demande si les candidats au remplacement ne sont pas pires et quelles sont leurs motivations.

La famille du prince Philippe, les Mountbatten, est issue d’un pâtissier de Hanovre, donc allemand et répondant au nom de Battenberg, nom dont Mountbatten est la transcription anglaise. Churchill appelait encore Philippe avant son mariage “le pâtissier de Hanovre” et quand il apprit les fiançailles il s’écria: “Encore un coup des Battenberg !”

Le Pandit Nehru était traité par les Mountbatten, comme leur propre enfant. Il a été souvent reproché à la famille royale des tendances pro‑germaniques et après la seconde guerre mondiale Wells a même demandé sa déposition. Churchill, par contre, lié à la Wickers Armstrong et au sinistre multimilliardaire Basil Zaharoff, était le pion politique de la branche anglaise du lobby financier sioniste.

En politique les clans ont la vie dure. Le prince Charles est bien connu pour ses positions écologistes, donc gênantes pour un certain capitalisme. Il est de contact simple et agréable et n’a pas de leçons à recevoir en ce qui concerne ses rapports avec le peuple. Mais son fils William, plus jeune et inexpérimenté, serait plus manipulable. D’où la manœuvre et l’invraisemblable tam‑tam organisé à la faveur de l’accident mortel.

Mère Thérésa est morte la même semaine, engagée bien plus concrètement que Diana dans l’aide aux pauvres. Pourtant sa mort ne déclencha pas, tant s’en faut, une tempête médiati­que comparable à celle provoquée par la princesse de Galles. Et si elle fut louée, ce n’est pas pour ses prouesses de don de soi. C’est parce que son action va dans le sens des pièges à la bienfaisance organisés dans le monde entier pour plumer les naïfs.

Mais là‑dessus voyez l’article suivant sur Mobutu.

Bienfaisance ? Il y aurait beaucoup à dire…Si pures que soient les intentions, tant qu’un. peuple ne domine pas sa démographie, toute aide ne peut qu’augmenter le nombre des crève‑faim. C’est dur, mais les faits sont ainsi et ce n’est pas nous qui les détermi­nons; c’est l’impitoyable logique arithmétique des lois de la nature.

L’HOMME LIBRE fils de la terre – Mars 1998 – Robert DUN

No Comments

Post A Comment